samedi 7 octobre 2017

Com'nat Les Roches d'Oëtre les 7 et 8 octobre 2017



Com'Nat aux Roches d'Oëtre les 7 et 8 octobre 2017
Organisateur : Isabelle 



Le rendez-vous est fixé à 10h le samedi 7 octobre au gîte de Bréel
Présents 25 acteurs motivés : Fabienne; Anne-Marie;  Céline; Odile ; Patrick; Loïc; Claire (M); Dominique;  Karin;  Lucien;  Bernard;  Edith;  Hélène; Isabelle ; Hugues;  Pascal; Gabrielle , Claire © ; Florence ; Catherine ; Quentin ; Jacques ; Agnès ; Rémy ; Hubert.
Samedi 7 octobre

Le beau Gite de France 2 épis, situé dans un écrin de verdure à 2 km du site naturel de la Roche d'Oëtre en plein cœur de la Suisse Normande. Cuisine équipée, salon, extérieurs aménagés pour activités de plein air... et,
 

Son réfrigérateur normal rempli par Les Curieux de Nature !

Après de chaleureuses retrouvailles pour les adhérents des Curieux de Nature, comme prévu au programme, on se rend en covoiturage aussitôt au parking de la Roche d’Oëtre. Isabelle, notre organisatrice agréable et compétente nous invite à un petit parcours du matin, qui passe sur le belvédère dominant la vallée à 118 mètres de hauteur, et descend jusqu’à la Rouvre par un sentier étroit et caillouteux,  en forte pente, heureusement balisé (Sentier des Gorges, 2.5 km)

Naturellement, cette balade prospection nature permet d’effectuer de nombreuses observations intéressantes, (souvent par la technique du battage), les uns se spécialisant en punaises, les autres en coccinelles, d’autres encore identifiant de très nombreux champignons ayant poussés par les conditions favorables de la saison automnale.

Après avoir longé quelques centaines de mètres cette très jolie rivière, une remontée plus facile permet de se rendre au point de départ.

Anne-Marie se charge de nous expliquer le phénomène géologique des Roches :
Le nom de la Roche d'Oëtre est mentionné sous la forme Roche Doüestre en 1720.  
La barre rocheuse qui domine la vallée de la Rouvre est formée par les bancs durs conglomératiques du Cambrien inférieur (Grès pourprés)
Elle est orientée WNW-ESE et elle représente la base du flanc sud du synclinal de la Forêt-Auvray.La Rouvre coule, une centaine de mètres plus bas, dans la granodiorite.
 


Une belle punaise rare découverte sur le site : Piezodorus lituratus

La vallée de la Rouvre un paysage enchanteur, il y sera remarqué une noctuelle fraichement éclose : Griposia aprilina L. (= Dichonia aprilina) La Runique en français et la Merveille du jour en anglais, chenille sur le chêne.
Photo Rémy  
Vient enfin l’heure de se restaurer sur une table de pique-nique avant de repartir pour le parcours de l’après-midi : Le Sentier des méandres, d'une longueur de 6 km et d'une dénivelée de 95 m. En quittant la Roche d'Oëtre, on prend ce sentier pour aller vers le nord-ouest, en direction des méandres de Rouvrou. Le chemin dessine une boucle autour de la Rouvre, puis on revient vers la Roche par le même sentier. Corniche des Gardes, flore des rochers et du bocage, habitat en schiste jalonnent ce sentier autour des boucles de la Rouvre.
 

 En ce début d’après-midi, Claire C. se rend compte que notre itinéraire doit passer par un lieu déjà prospecté deux ans auparavant. Il constitue la seule station ornaise connue à ce jour de Coccinella magnifica !

Appelée "coccinelle des fourmilières", elle ressemble presque en tout point à la classique coccinelle à sept points, mais elle semble la seule espèce tolérée sur les dômes des fourmis des bois. Cet arrêt sur ce dôme de fourmilière a permis aux Curieux de découvrir cette espèce très particulière et de confirmer qu’elle est toujours présente sur cette station.


 
Coccinella magnifica (photo Rémy) 


Le beau point de vue sur les méandres de la Rouvre nous suit au cours de cette promenade. Genévriers, genêts, ajoncs, bruyères, fragon et nombrils de vénus nous bordent selon les indications touristiques.
 



Un peu plus loin, curieusement, un orvet (Anguis fragilis) croise notre chemin…

Photo Pascal
Rare et belle découverte de Claire (M) un imago femelle (aptère) de Orgyia antiqua L. L'Etoilée, le Bombyx antique  (Lymantriinae).
 


Pause bien venue vers 17 heures et observation ornithologique, y sera fortuitement identifié une magnifique amanite phalloïde (Amanita phalloides), l'un des plus dangereux champignons vénéneux.
Pour terminer cette bonne marche un autre arrêt curiosité est effectué à une jolie petite église en pleine campagne : l’église Saint Vigor et c’est le retour au gite.
A 19 heures 30 la table est déjà mise pour un délicieux et copieux repas comme ont l’habitude de partager les membres de l’association. Un remerciement aux cuisiniers et cuisinières qui ont préparé d’aussi bons mets comme les soupes indienne à base d'orge et de lentilles oranges, aux potimarrons et châtaignes, etc., comme les quiches bios, aux poireaux et oignons, aux poivrons, etc.…comme les desserts teurgoule, compote de pomme, cookies chocolats, etc.…le tout bien arrosé de bons vins et de bonne bière, bref, le « festin de Babette »
Le soir Bernard anime l’après-repas en chansons pendant qu’une chasse aux papillons est organisée sur le balcon du gite qui protègera la lampe de la pluie et qu’un mini jeu de quilles amuse beaucoup les participants.

Liste des papillons :

Macrohétérocères :
Agrochola lunosa Hw. ( = Omphaloscelis lunosa) La Xanthie lunulée
Aplocera plagiata L. ( = Anaitis plagiata) La Triple Raie, La Rayure commune
Campaea margaritaria L. ( = Campaea margaritata L.) Le Céladon
Ennomos quercinaria Hfn. L'Ennomos du Chêne
Gortyna flavago D. & S. Le Drap d'Or, La Noctuelle des Artichauts
Larentia clavaria Hw. La Larentie cloutée
Lithosia quadra L. La Lithosie quadrille
Mythimna pallens L. ( = Aletia pallens) La Leucanie blafarde
Noctua fimbriata Schreber La Frangée
Noctua janthe Bkh. Le Collier soufré
Pennithera firmata Hb. ( = Thera firmata) La Corythée pectinée
Polymixis flavicincta D. & S. La Ceinture jaune
Polymixis lichenea Hb. ( = Eumichtis lichenea) La Noctuelle couleur de lichen
Tiliacea aurago D. & S. ( = Xanthia aurago) La Xanthie dorée
Trigonophora flammea Esp. La Noctuelle embrasée
Xanthia icteritia Hfn. La Xanthie cirée
Xestia xanthographa D. & S. La Trimaculée
Microlépidoptères
Carcina quercana  Fab. L’Oecophore rosée, Le Phibalocère du hêtre
Eudonia angustea Curt. L'Eudorée anguleuse

Liste des champignons  Dominique en collaboration avec Pascal
Boletus aestivalis,  Boletus edulis,  Boletus erythropus,  Xerocomus badius,  Xerocomus chrysenteron,  Hygrophoropsis aurantiaca,  Russula nigricans,  Russula cyanoxantha,  Russula ochroleuca,  Lactarius vellereus,  Clitocybe nebularis,  Armillaria mellea,  Laccaria amethystina,  Oudemansiella mucida,  Hypholoma fasciculare,  Coprinus micaceus,  Macrolepiota procera,  Ramaria stricta,  Amanita fulva,  Amanita vagina,  Amanita muscaria,  Amanita rubescens,  Amanita citrina,  Amanita phalloïdes,  Scleroderma citrinum,  Lycoperdon perlatum,  Craterellus cornucopioides,  Trametres versicolor,  Hygrocybe conica,  Chlorociboria aeruginascens,  Leptopodia elastica,  Auricularia judae,  Macrolepiota excoriata,  Fistulina hepaticata ,  Cantharellus cibarius,  Marasmius oreades,  Hygrocybe psittacina,  Kuehneromyces mutabilis,  Tremella foliacea,  Piptoporus betulinus.


Dimanche 8 octobre

Un bon petit déjeuner à la mode « Curieux de Nature » (à vos confitures et autres.....), balade  en parcours botanique à partir du Gîte de Bréel, jusqu’au Moulin des Rivières par les nombreux chemins de randonnées tous plus jolis les uns que les autres.
 

A remarquer les murets de grosses pierres délimitant les chemins et les champs.

Le groupe de marcheur uni au départ ne tarde pas à se scinder en plusieurs unités chacune à son rythme pour finalement se regrouper à l’église St Pierre et St Paul de Bréel proche du gite rural. Loïc consignera toutes les données botaniques du parcours, curieusement un petit nombre d’oiseaux observés, peu de papillons, mais de beaux escargots de Bourgogne et une belle rainette.


La technique du battage : En entomologie, le battage se pratique en lisière de forêt dans le but de récolter des insectes sur une toile rectangulaire appelée « parapluie japonais ». Le système est assez simple et très populaire chez les entomologistes, le prix du matériel étant peu élevé.
L'entomologiste tape ou bat (d'où le nom) les branches et arbuste avec un long bâton. Les insectes tombent alors directement sur le parapluie japonais tenu en dessous de la branche battue.
Au repas du déjeuner toujours très convivial vers 13 heures sont servis les très bons restes du diner d’hier soir en y ajoutant ce qui n’avait pas été encore sorti des paniers.
 


Vers 15 heures c’est le grand nettoyage Bernard qui avait perdu sa belle voix de chanteur hier soir et Pascal jouent habilement et courageusement du balai.

Puis, le départ toujours triste mais avec l’espoir de se retrouver au plus tôt pour de nouvelles aventures curieuses.

« Merci aux organisatrices/teurs et à tous ceux qui nous ont accompagnés lors de ces découvertes de la faune, de la flore, de la fonge, des paysages, des chansons ... et des gens... Ce fut (encore) un très bon moment. » Rémy



Liste des insectes par Claire ©
Coccinellidae
Sur la commune de Bréel :
Chilocorus bipustulatus (Linnaeus, 1758)
Coccidula rufa (Herbst, 1783)
Coccinella septempunctata Linnaeus, 1758
Exochomus quadripustulatus (Linnaeus, 1758)
Halyzia sedecimguttata (Linnaeus, 1758)
Lindorus lophanthae (Blaisdell, 1892)
Nephus quadrimaculatus (Herbst, 1783)
Oenopia conglobata (Linnaeus, 1758)
Psyllobora vigintiduopunctata (Linnaeus, 1758)
Rhyzobius chrysomeloides (Herbst, 1792)
Tytthaspis sedecimpunctata (Linnaeus, 1761)
Scymnus suturalis ?
Scymnus rubromaculatus ?
Harmonia axyridis (Pallas, 1773)
Comme tu peux le voir, deux espèces restent à confirmer : Scymnus suturalis ? et Scymnus rubromaculatus ?
Sur la commune de Sainte-Honorine-la-Chardonne (le petit détour de Flo pour aller faire les courses) :
Aphidecta obliterata (Linnaeus, 1758)
Exochomus quadripustulatus (Linnaeus, 1758)
Nephus quadrimaculatus (Herbst, 1783)
Sur la commune de Saint-Philbert-sur-Orne:
Adalia decempunctata (Linnaeus, 1758)
Anatis ocellata (Linnaeus, 1758)
Coccinella septempunctata Linnaeus, 1758
Exochomus quadripustulatus (Linnaeus, 1758)
Myrrha octodecimguttata (Linnaeus, 1758)
Rhyzobius chrysomeloides (Herbst, 1792)
Coccinella magnifica Redtenbacher, 1843
Tytthaspis sedecimpunctata (Linnaeus, 1761)
Hemiptera (punaises)
Sur la commune de Bréel :
Gonocerus acuteangulatus (Goeze, 1778)
Palomena prasina (Linnaeus, 1761)
Rhaphigaster nebulosa (Poda, 1761)
Sur la commune de Saint-Philbert-sur-Orne:
Ledra aurita (Linnaeus, 1758)
Aelia acuminata (Linnaeus, 1758)
Chlorochroa pinicola (Mulsant & Rey, 1852)
Dolycoris baccarum (Linnaeus, 1758)
Palomena prasina (Linnaeus, 1761)
Palomena viridissima (Poda, 1761)
Piezodorus lituratus (Fabricius, 1794)
Rhaphigaster nebulosa (Poda, 1761)
Alydus calcaratus (Linnaeus, 1758)
Coreus marginatus (Linnaeus, 1758)
Gonocerus acuteangulatus (Goeze, 1778)
Syromastus rhombeus (Linnaeus, 1767)
Dolycoris baccarum (Linnaeus, 1758)
Graphosoma italicum (O.F. Müller, 1766)
Pentatoma rufipes (Linnaeus, 1758)
Autres
Sur la commune de Bréel :
Nebria brevicollis (Fabricius, 1792)
Sur la commune de Saint-Philbert-sur-Orne:
Forficula auricularia Linnaeus, 1758
Forficula lesnei Finot, 1887
Meconema meridionale A. Costa, 1860
Nalassus laevioctostriatus (Goeze, 1777)
Philorhizus melanocephalus (Dejean, 1825)
Polyommatus icarus (Rottemburg, 1775)
Vanessa atalanta (Linnaeus, 1758)
Vespa crabro Linnaeus, 1758